Citadelle et musée Roger Rodière, Rue Carnot
Renseignements :
03 21 86 90 83 / 03 21 06 10 83
karine-merlin@musees-montreuilsurmer.fr
www.musees-montreuilsurmer.fr

La citadelle de Montreuil s’est établie sur une hauteur lui permettant de commander à la fois la ville et la Canche en contrebas. Elle emprunte les bases d’un château royal construit par Philippe Auguste au début du XIIIe siècle, en partie conservé. Au XVIe siècle, la proximité de la frontière espagnole incite le roi Charles IX à construire une citadelle défendue par cinq bastions tournés vers la ville et la campagne. Remaniée à plusieurs reprises jusqu’à la fin du XIXe siècle, elle est démilitarisée en 1929, trois ans après son classement monument historique.

  • Visites guidées (départ toutes les heures) ou libres de la citadelle Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et dimanche de 10h à 17h30
  • Démonstration de la « Bricole », machine de guerre médiévale Samedi de 14h à 17h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h
  • Exposition « 913 – 2013 : Naissance, défense et valorisation du patrimoine » Montreuil-sur-mer a constitué au fil des siècles un patrimoine remarquable. Menacé ou farouchement défendu, abandonné ou valorisé, il est le produit de l’histoire de la ville et de ses alentours. L’exposition du musée Rodière tente de livrer la chronique chaotique de la constitution de ce patrimoine au sein même de la citadelle. Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h, dans la chapelle
  • Exposition « Le monde à nos portes » Durant les premières années de la Grande Guerre, la Côte d’Opale s’est progressivement transformée en une gigantesque zone de ravitaillement, de soins, de repos, d’entraînement, de commandement… Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h, dans les casemates.
  • Exposition « A la renverse, la citadelle, refuge pour les chauves-souris » Site classé et zone Natura 2000, la citadelle abrite 14 espèces de chauves-souris différentes en voie de disparition comme la Barbastelle, le Murin et le Grand Rhinolophe. Aujourd’hui, des opérations concrètes de préservation du site sont mises en place, mais peu d’actions de médiation à destination des publics. Cette exposition se propose de pallier ce manque en montrant la grande utilité de ces espèces dont l’image reste encore négative et bien mal connue. Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h, dans la tour de la reine Berthe.
  • Exposition « Retour sur le chantier de jeunes avec l’association CHAM (Chantiers Histoire et Architecture Médiévales » Pendant 8 mois une dizaine de jeunes ont travaillé à la restauration des remparts. Techniques, travail en communauté et découverte du patrimoine sont retracés dans cette petite exposition. Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h, dans l’arsenal
  • Spectacle Contes et musique « Les soupirs de la côte » par Anne Leviel et Jérôme Halatre. Balade contée tout public, d’une durée d’1 heure. Dimanche à 15h et à 17h.
  • Atelier « L’argile dans tous ses états » Venez découvrir les propriétés de cette terre et la manipuler afin de lui donner la forme d’un animal. Atelier animé par l’Association d’Animation Ancienne. Samedi de 14h à 17h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h
  • Atelier « laisse ton empreinte à la Citadelle ». Venez marquer votre présence à la Citadelle en apposant votre main sous de grands arbres. Samedi de 14h à 17h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Abbatiale Saint-Saulve, Place Gambetta
L’abbatiale Saint-Saulve est le dernier témoin de l’abbaye fondée à Montreuil-sur-Mer par les moines bretons de Landevennec au début du Xe siècle. Ebranlée par un tremblement de terre en 1467, l’église est incendiée lors du siège de 1537 et perd définitivement son chœur, son transept et l’étage de ses fenêtres hautes. Dernier vestige de l’édifice du XIIe siècle, le bloc de façade est constitué d’une tour massive coiffée d’un clocher à lanternon au XVIIIe siècle. Son trésor d’art sacré, qui compte la plus ancienne crosse d’Europe, est l’un des plus beaux ensembles d’orfèvrerie du nord de la France. Visites libres samedi et dimanche de 10h à 19h (sauf pendant l’office religieux)

Eglise Saint-Josse-au-Val, Rue des Préaux
Mentionnée au XIe siècle, l’église Saint-Josse-au-Val est l’une des plus anciennes paroisses de la ville. L’édifice a subi de nombreux remaniements. En 1771, le chœur est déplacé à l’ouest tandis que le portail est percé dans le chevet d’origine afin de permettre l’accès direct depuis la rue des Préaux. Au XIXe siècle, la façade orientale est coiffée d’une flèche en ardoise. L’édifice est intégralement restauré en 2009. Visites libres samedi et dimanche de 10h à 18h

Hôtel Acary de la Rivière  1, Parvis Saint-Firmin
Construit en 1810, l’hôtel Acary de la Rivière a été légué à la ville par son dernier propriétaire, Madame Mary Wooster, en 1978. Implanté entre cour et jardin, cet hôtel « à la française » adopte la disposition classique des maisons nobiliaires du XVIIIe siècle répondant à une double exigence de fonctionnalité et d’apparat. Il est inscrit monument historique en 1947.
          .  2e salon d’art contemporain de l’Association Pour La Promotion des Arts Contemporains. Plusieurs artistes  plasticiens redécorent pour l’occasion cet hôtel particulier du début du XIXe siècle.  Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Gratuit

Chapelle Saint-Nicolas de l’hôtel Dieu, Place Gambetta
Fondé en 1200 par Gauthier de Maintenay, seigneur de Montreuil, l’Hôtel-Dieu conserve sa vocation hospitalière jusqu’en 1992. Sa reconstruction sous Napoléon III est suivie d’une restauration de la chapelle par l’architecte hesdinois Clovis Normand qui n’a gardé de l’édifice du XVe siècle que le portail flamboyant. Ses boiseries et son mobilier datant des XVIIe et XVIIIe siècles constituent de rares témoignages de l’esthétique de la contre réforme sur le territoire Montreuillois.

  • Visites libres de la chapelle Samedi et dimanche de 11h à 12h30 et de 15h à 18h
  • Concert de l’ensemble “Les voix d’Aquilon” L’ensemble est constitué de 6 choristes et dirigé par Perrine Cutzach. Concert de la Renaissance à la musique du XXe siècle a capella avec des compositeurs tels que Ropartz, Morley, Sallinen ou Caplet… et les magnifiques Ave Maria de Poulenc et de Kodaly. Samedi à 14h30, durée 1h30. Gratuit

Complexe souterrain allemand de la Seconde Guerre mondiale, Accès rue Carnot, fléchage depuis l’office de tourisme
Inscrit monument historique en 2012, le complexe souterrain allemand est un casernement creusé sous la ville en octobre 1943 par l’organisation Todt. Occupé dès l’été 1944, il comporte tout le nécessaire pour vivre mais il n’aura que très peu servi.

Visites guidées samedi et dimanche de 14h à 17h30 (départ toutes les 20 minutes).

Exposition « Le Montreuillois au cœur de la Grande Guerre »  Aux abords de la citadelle
Site stratégique d’arrière-front, le Montreuillois se transforme en 1915 en une gigantesque zone d’entraînement, de soins, de repos pour les soldats de l’armée britannique. Montreuil-sur-Mer accueille dès l’année suivante le Great Head Quarter (GHQ), organe suprême de commandement chargé d’élaborer les stratégies. Parallèlement, le territoire accueille tout au long de la guerre les populations évacuées du Nord de la France et de la Belgique. Cette exposition multi-sites extérieure évoque en images la situation d’un territoire d’arrière-front où cohabitent des soldats, médecins, infirmières venus du monde entier, la population civile et les réfugiés.